De 1984 à 2006

La naissance du Cabri d’Or en 1984

cabri-dor-1993

Fin 1983, lors d’une rencontre entre Gérard Montauban et André Haon, à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Alès, naquit l’idée de créer un prix littéraire cévenol, pouvant s’étendre éventuellement à d’autres formes d’expression culturelle. La récompense irait à un des ouvrages soumis à un jury de dix membres sous la présidence d’une personnalité, après sélection par le comité de lecture.

Le 31 mars 1984
fut attribué, devant un parterre de curieux, le 1er Cabri d’Or à 
« Du Sahara aux Cévennes » de Pierre Rabhi, un livre à succès laissant bien augurer de cette manifestation au temps où naissent les chevreaux, et qui perdura plus de vingt ans ! 

1987 a été une année importante puisque fut créée 
« l’Association des Amis du Cabri d’Or » sous la présidence de Max Romanet, Président de la CCI, qui céda ce poste à André Thérond en 2002. 

La gestion de la récompense passa alors à ce groupe, remplaçant l’hebdomadaire « Le Petit Cévenol ».

1997 
vit Louis Leprince-Ringuet céder la présidence du jury à l’homme de médias, Raymond Castans
. Et toujours, l’attribution de la statuette caprine et d’un chèque pour un ouvrage rendant hommage aux Cévennes et à ses habitants, dans un texte bien écrit, continue, avec bonheur comme le prouva le 20anniversaire fort réussi de notre chevrette en 2003, satisfaisant davantage de nombreux lecteurs fidèles.

Du 31 mars 1984 au 1er avril 2006, 23 livres ont été primés.

illus-hist-cabri

Les ouvrages primés de 1984 à 2006

1984 : «Du Sahara aux Cévennes» par Pierre Rabhi
1985 : «La Cendre et le Feu» par Simone Pesquies-Courbier
1986 : «Contes à mi-voix» par Jean-Pierre Chabrol
1987 : «Magnaneries et vers à soie» par Hervé Ozil
1988 : «Quatre siècles avec une famille cévenole» par Yvonne et Pierre Villaret
1989 : «Cévennes» photos Alain Gas / textes Jacques Durand
1990 : «Mont Aigoual» par Roger Borderie
1991 : «Marie du Fretma» par Roselyne Laële
1992 : «Le jardin» par Jacques Castan
1993 «Felix, fils de Pauline» par Frédérique Hébrard
1994 : «Histoires d’une femme sans histoire» par Michèle Gazier
1995 : «L’année du certif» par Michel Jeury
1996 : «Je ne te dirai jamais adieu» par Anna Rey
1997 : «Roses d’Avril» par Jean-Claude Libourel
1998 : «Les mêmes Etoiles» par Bernard Pignero
1999 : «Maria la Cévenole» par Pierre Veyrene
2000 : «Les Gens de Serves» par Louis Givelet
2001 : «L’École aux Hortensias» par Alix Durand-Vignes
2002 : «Les Chemins d’Orgueil» par Marie-Nicole Cappeau
2003 : «L’Homme sans fusil» par Ysabelle Lacamp
2004 : «Les jumeaux de Malatresque» par Michel Lacombe
2005 : «Cévennes, un jardin d’Israël» par Patrick Cabanel
2006 : «Itinéraire roman en Cévennes» par Geneviève Durand et Isabelle Darnas

Pierre RABHI reçoit le 1er Cabri d'Or en 1984. Il est ici aux côtés de Louis LEPRINCE-RINGUET, Président du jury de 1984 à 1997.

Pierre RABHI reçoit le 1er Cabri d'Or en 1984. Il est ici aux côtés de Louis LEPRINCE-RINGUET, Président du jury de 1984 à 1997.

roustan-mazauric-cabridor-ales

Le Cabri d’Or renaît en 2010 

Le 14 avril 2006, le Cabri d’or disparait, au grand dam de nombreux Cévenols. 
La renaissance du Cabri d’Or en 2010 fut la volonté de Max Roustan, alors député-maire et président de la Communauté d’agglomération du Grand Alès.
Prenant l’initiative, il encouragea et chargea l’Académie cévenole de redonner vie au prix.